the show

Episode #4
Il fallait mettre en avant le Rap français, pour moi c’était important

Interview de DJ CUT KILLER

Résumé de l’épisode

DJ Cut Killer fait les choses. Depuis plus de quinze ans, il est le DJ le plus emblématique du hip hop français, à la fois ici mais aussi à l’international, où il est le seul DJ Français (franco-marocain, pour être précis) a s’être fait un nom assez lumineux pour être estimé comme un pair par les plus grands DJ’s américains. Le futur DJ est adolescent quand le rap débarque en France : sur les ondes de Radio 7, puis de Radio Nova. Les passeurs se nomment DJ Dee Nasty ou Sidney. Bientôt, les soirées parisiennes n’ont plus rien à envier aux block parties du Bronx, et justement Cut Killer habite à deux pas du Globo où ont lieu les soirées « Chez Roger boite Funk » : une cave sur les boulevards où le vendredi soir, tout ce qui va faire bientôt la gloire du rap hexagonal (NTM, Mode 2, Assassin…) danse jusqu’à l’aube avec Public Enemy, Biz Markie ou, un soir, DJ Cash Money. Cette figure tutélaire du dee-jaying Américain met l’étincelle dans l’âme de Cut Killer. Il sera DJ. L’étape suivante sera de mettre sur CD ce concept de mix agrémenté d’originaux. La série des “Hip Hop Soul Party”, des doubles CD’s mixés, démarre en 1996 chez MCA. Il est le DJ incontournable des événements people, comme les soirées du Festival de Cannes, les fêtes de mariage de ses amis Tony Parker et Eva Longoria, ou Luc Besson. Mais il est aussi celui qui visite les clubs de France (et d’Europe) pour le show Shake Ton Booty, filmé par MTV, une soirée mobile, avec Cut aux platines, et quelques invités artistes pour des soirées enflammées qui font de l’émission l’un des plus gros succès de la chaîne musicale.

Artistes de l’épisode

  • Cut Killer
  • Dj Snake
  • DJ Dee Nasty

les autres épisodes